Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 22:49
Etat des lieux pour préparer une reconquête : Les Oubliés

Au dernier recensement de 2009, la population de Villeurbanne s’élevait à 144 751 habitantes et habitants. Comment se positionne toute cette population dans le paysage politique ? En préparatif des échéances électorales de 2014, c’est la question que nous nous sommes posé. Nous avons analysé les résultats des dernières élections, à savoir principalement les élections présidentielles et législatives de 2012. Et nous avons été surpris de l’analyse des chiffres qui révèlent un état des lieux qu’au Parti de Gauche nous qualifions de dramatique.

Il faut d’abord savoir que les inscrits sur les listes électorales en 2012 étaient seulement 78 362, soit seulement 54,14% de la population.

Données population INSEE 2009 et Listes électorales Juin 2012

Données population INSEE 2009 et Listes électorales Juin 2012

Qui sont donc 66 389 Villeurbannaises et Villeurbannais qui ne sont pas encore inscrits sur les listes électorales ? Il s’agit :

  • De 35 371 mineurs de moins de 18 ans : rien de plus normal de ne pas être inscrit dans les registres municipaux quand on n’a pas encore atteint la majorité !

  • De 8 396 étranger(e)s résidant à Villeurbanne : nous avons estimé ce chiffre à partir de la moyenne française de 5,8% d’étranger(e)s établis en France et n’ayant pas la nationalité française.

 

C’est l’occasion pour nous de rappeler que nous souhaitons que les étranger(e)s aient le droit de vote aux élections locales. Accorder le droit de vote aux étranger(e)s est une question d'égalité et de justice, car la plupart sont installé(e)s en France depuis de nombreuses années et paient leurs impôts. De plus, depuis 1998, les étranger(e)s citoyen(ne)s des pays de l’Union européenne résidant en France ont été admis(es) au vote et à l’éligibilité pour les élections municipales et au Parlement européen. Pourquoi une telle discrimination pour les autres Nation du monde ?

 

Il reste donc 22 622 personnes qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales, alors qu’elles devraient l’être (dont une part d'étudiant votant dans leur ville d'origine). En soit, ce chiffre déjà important : il représente 15,60 % de la population de Villeurbanne.

Mais il faut ajouter un chiffre qui va rendre accablant un constat qui commence mal.

C’est le taux d’abstention qui a concerné respectivement 17 099 personnes au premier tour des élections présidentielles de 2012 et 37 333 personnes au premier tour des élections législatives de 2012. En moyenne depuis 2001, toutes élections confondues à Villeurbanne, c’est 45,15% d’abstention au 1er tour. Ce taux d’abstention varie fortement selon le type d’élection, mais cette moyenne établie sur une période de plus de 10 ans nous paraît catastrophique.

 

Elections

Abstention à Villeurbanne
1er tour

Législatives 2012

47,12%

Présidentielle 2012

20,59%

Cantonales 2011

65,34%

Régionales 2010

62,00%

Européennes 2009

63,69%

Municipales 2008

50,58%

Législatives 2007

43,95%

Présidentielle 2007

15,64%

Européennes 2004

60,49%

Régionales 2004

44,20%

Cantonales 2004

43,24%

Législatives 2002

38,18%

Présidentielle 2002

29,67%

Municipales 2001

47,39%

TOTAL

45,15%

Données du Ministère de l’Intérieur

On constate une tendance lourde générale à une augmentation de l’abstention, augmentation particulièrement significative à l’observation des Législatives de 2002, 2007 et 2012.

Nous constatons donc deux tendances à Villeurbanne :

  • Une large part de la population ne s’inscrit même pas sur les listes électorales :

    • 15,60% de la population, soit 22 622 personnes

  • Une autre part s’abstient aux élections en ne se déplaçant pas le jour du scrutin :

    • 45,15% des inscrits en moyenne sur 10 ans, soit potentiellement 35 380 personnes

C’est donc un total de 58 000 Villeurbannaises et Villeurbannais qui sont totalement exclus ou se sont exclus eux-mêmes de la vie politique, soit 40% de la population de la commune. 

Même si nous connaissions l’importance de l’abstention en France, nous sommes étonnés de l’ampleur de ce grave constat, qui constitue pour nous un échec de la démocratie. Il est difficile d’analyser les raisons exactes : nous faisons l’hypothèse qu’il s’agit bien d’un rejet du politique et d’une crise démocratique lourde.

Le Parti de Gauche souhaite s’adresser à ces 58 000 personnes. Nous comprenons les raisons qui les poussent à ne pas s’intéresser à la vie publique : non-respect des programmes électoraux, collusion des élu(e)s avec des intérêts privés, etc… Mais nous leur disons qu’elles se trompent. Elles qui rejettent la politique n’ont pas compris que, malgré leur faible représentation, les élu(e)s décident de ce qui compte : c’est bien l’action politique et les choix réalisés par nos représentant(e)s qui font notre quotidien. A Villeurbanne, les exemples concrets ne manquent pas : absence de la régie publique de l’eau entrainant un surcoût de 25% sur la facture, absence de transports en commun performant dans les quartiers, création de ZAC en centre ville aux détriments d’aménagements dans en périphérie, détérioration alarmante des possibilités de se soigner correctement…

Nous lançons un appel à ces 58 000 personnes pour qu’elles aillent s’inscrire sur les listes électorales si ce n’est pas déjà fait et qu’elles aillent voter en 2014 pour les municipales et pour les européennes. Leur décision peut largement compter et pourrait être rapidement majoritaire : en effet, le Parti Socialiste qui dirige la municipalité a été élu en 2008 avec 17 154 voix au 1er tour. Il faut se rendre compte des vrais chiffres : 17 000 contre 58 000 ! Quand le Parti de Gauche indique au peuple qu’il peut prendre le pouvoir, ce n’est pas un doux rêve utopique. L’engagement et la mobilisation citoyenne peut faire bouger les choses !

La démarche pour s’inscrire sur les listes électorales est très simple. Il est possible de le faire par courrier, par internet ou directement en mairie.

http://www.mairie-villeurbanne.fr/TMMEL_formalite_ma_vie_citoyenne_03.html

 

REJOIGNEZ-NOUS !

PRENEZ LE POUVOIR !

*cet article autour de la reconquête électorale sera suivi d’autres analyses : l’électorat du Front de Gauche, l’électorat du Parti Socialiste, et l’électorat du Front National à Villeurbanne. Le titre est un clin d’œil à un article du Monde Diplomatique de Serge Halimi de Mai 2013.

Les données exploitées de cette analyse sont issues des documents INSEE et du ministère de l’intérieur.

http://www.statistiques-locales.insee.fr/FICHES/DL/DEP/69/COM/DL_COM69266.pdf

http://www.insee.fr/fr/ffc/tef/tef2012/tef2012.pdf

http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Parti de Gauche Villeurbanne
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -