Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 09:41

Le 27 janvier 2015, le Parti de Gauche de Villeurbanne a écrit une lettre ouverte sur la loi Macron à la députée de la VIème circonscription du Rhône, Madame Pascale Crozon.

Nous sommes en attente de sa réponse, qui pourrait nous éclairer sur sa position, car la procédure de 49-3 utilisée par le gouvernement ne permet de connaître le vote des députés sur ce texte.

Madame,


Les événements de début 2015 à Paris nous ont propulsé hors du temps. Nous avons toutes et tous été bouleversés au plus profond de nous-mêmes devant l’horreur de l’assassinat de 17 personnes à Paris en 3 jours entre le 7 et 9 janvier. La société entière est traversée par l’émotion et la confusion, jusqu’à ce que tout cela retombe et fasse place, en temps utile, à la réflexion. Il est encore trop tôt pour déterminer l’origine exacte et les conséquences de ces actes abominables.

Tout cela ne nous fait pas oublier les luttes politiques que le Parti de Gauche entend bien mener face au gouvernement actuel. Nous dénonçons les inégalités sociales instaurées par des lois injustes qui se traduisent par des violences subies au quotidien par les citoyens les plus fragiles. La préparation de loi intitulée « Pour la croissance et l’activité » nous sidère dans son contenu et tend à nous indiquer que les gouvernements « dits » socialistes sont finalement souvent ceux qui instituent les lois les plus dures pour le peuple bien avant les gouvernements libéraux.

Le texte de préparation de cette loi qui a commencé à vous être présenté depuis le 22 janvier 2015 est inouï. Il ne parle pas seulement du travail du dimanche, face émergée de l’iceberg sur laquelle tout le monde focalise, elle contient aussi de multiples attaques contre le peuple et les travailleurs, qui rappelons-le, sont les seuls producteurs de richesses.


Nous souhaitons une réponse point par point de votre part pour nous indiquer votre position sur
chacun des aspects de la loi, de façon à éclairer les citoyens sur votre travail de député et votre
responsabilité au soutien de ce gouvernement. Telle qu’elle est présentée, la loi mérite un décryptage, car les mots employés sont doux et positifs, alors qu’elle renferme des violences
inacceptables. Cette dérive de la novlangue nous rapproche jour après jour du monde du roman
1984, où les hommes ne peuvent plus trouver les mots pour nommer les choses. Une remise à
l’endroit s’impose.


Voici ce que la loi « Pour la croissance et l’activité » institue vraiment :


Articles 2 et 3 – Développer le transport en commun des pauvres : le car interurbain au diesel.

Article 24 – Revenir à la loi Sarkozy sur la majoration de constructibilité en assouplissant le code de l'urbanisme

Article 30 – Supprimer le recours aux architectes pour les exploitations agricoles pour rendre nos
campagnes plus laides.

Article 49 – Brader les infrastructures aéroportuaires publiques rentables aux entreprises privées.

Article 54 – Créer un label commercial pour vendre des centrales nucléaires à l’étranger.

Article 62 – Livrer les spectateurs de stades de foot au matraquage publicitaire pour l’Euro 2016.

Article 80 – Faciliter la possibilité aux employeurs d’exploiter leurs salariés le dimanche.

Article 83 – Supprimer la spécificité du droit du travail sans prise en compte du lien de subordination entre le salarié et l’employeur.

Article 83 toujours – Supprimer les institutions protectrices des travailleurs, les CHSCT et les
prud’hommes.

Article 85 – Créer une situation où le délit d'entrave n'est qu' une prise de risque financière pour les employeurs, en transformant les peines de prison par de simples amendes.

Etc, etc…

Au cas où vous nous trouveriez excessifs sur la forme comme sur le fond, nous vous invitons à
prendre connaissance des textes de votre camarade socialiste Gérard Filoche sur cette loi.

Le but à peine caché de cette loi est une fois de plus de montrer la bonne foi du gouvernement à la Commission Européenne pour accélérer encore le démantèlement du service public au profit du
privé, de recul des droits des citoyens constitués en République au profit des multinationales.

Finalement, de tous les aspects de cette loi, ce qui est le plus révélateur de l’état d’aveuglement de la classe politique dirigeante est contenu dans son titre : l’appel à la croissance ! N’ayant toujours pas compris que nous avons atteint le moment historique de l’humanité où les ressources de la planète sont exploitées au-delà de ce qui est durablement soutenable, le paradigme de la croissance reste le pilote au sein du gouvernement. Que nous ayons consommé plus de la moitié du pétrole de la planète, pétrole qui représente la première source d’énergie primaire au monde, que nous saccagions les sols fertiles qui nous nourrissent, peu importe. Alors qu’il serait urgent de se poser les questions de comment garantir l’emploi (et donc la stabilité de la société) dans un contexte de décroissance économique durable, les logiques du siècle précédent sont toujours d’actualités.

Cette loi est illégitime, car seul ce qui est juste est légitime.


Votez contre.


Le Parti de Gauche de Villeurbanne.


http://www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl2447.asp
http://www.filoche.net/2014/12/11/3141/

Partager cet article

Repost 0
Publié par Parti de Gauche Villeurbanne
commenter cet article

commentaires

electricien paris 09/03/2015 01:44

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

martin 26/02/2015 19:54

super bonne initiative

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -