Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 06:19

VOIR LES DERNIERES INFOS SUR LE SITE DU P.G. 69.

 

UN REPORTAGE TELEVISE SUR LES EVENEMENTS DE CE WEEK-END :

 

 

ET LE COMMUNIQUE DU P.G. NATIONAL :

 

Espagne: Rien ne doit arrêter la révolution citoyenne!

Espagne élections municipalesPlus de 23 millions d'espagnol-e-s, soit 66,2% des citoyen-ne-s inscrit-e-s sur les listes électorales, se sont rendues dimanche aux urnes pour les élections régionales et municipales. C'est 3 % de plus qu'aux mêmes élections en 2007. Le message des urnes est clair: le gouvernement du PSOE a été sévèrement sanctionnée.

Le PP (droite) vient donc d'obtenir le meilleur résultat de toute son histoire pour ce type d'élections. Il gagne pas moins de 110 000 conseillers municipaux supplémentaire et obtient 10% de plus que le PSOE.

Face à cette défaite historique, Zapatero se contente de "regretter ne pas avoir su expliquer la dimension de la crise" à ses concitoyen-ne-s et notamment aux jeunes. Il clarifie à ceux et celles qui en doutaient qu'il ne comptait pas quitter le pouvoir.

Avec 6,3% nationalement, Izquierda Unida (IU) devient clairement la troisième force politique du pays. "Nous sommes la gauche qui monte" a déclaré hier Ramon Luque, coordinateur électoral d'IU.

Et la révolution du 15 Mai là-dedans?

Le PP et ses militants ont annoncé la couleur dès hier soir: "Ça c'est la démocratie, pas ce qui se passe à Puerta del Sol". Rien d'étonnant: le PP a continuellemen méprisé les indigné-e-s depuis le début du mouvement.

Le PSOE s'est pour le moment montré inquiet de l'importance prise par ce mouvement qu'il veut résuire à un mouvement d'humeur de la jeunesses face à la crise. Hier dans la journée, Zapatero avait déclaré: "la démocratie c'est le vote"

Dans ce contexte, seul Cayo Lara, secrétaire général d'Izquierda Unida se distingue. En demandant hier aux indigné-e-s "d'aller s'exprimer AUSSI dans les urnes", il a réitéré son soutien au mouvement.

Le mouvement du 15 Mai a décidé de continuer à tenir la Puerta de Sol, place symbolique de Madrid, pour encore "une semaine minimum". La décision a été prise samedi, sans même attendre le résultat des élections. "De toute façon, PP et PSOE c'est la même merde". "On restera ici jusqu'à ce que nos revendications soient entendues et des engagements fermes pris! On ne reculeras pas!"

Les revendications sont nombreuses:

  • Respect réel des valeurs de justice, de liberté, d'égalité et de pluralisme.
  • Limitation des des privilèges des charges publiques.
  • Interdiction permanente des personnes condamnées pour corruption de se présenter à une élection.
  • Modification de la Loi Électorale de manière à garantir la représentativité et la proportionnalité
  • Consultation populaire obligatoire et inaliénable pour l'élaboration et l'approbation des budgets municipaux, autonomiques et étatiques.
  • Droit à un travail digne, stable et de qualité.
  • Droit de tout citoyen à des prestations sociales publiques assurant une vie digne.
  • Établissement de mécanismes citoyens de contrôle de la gestion publique pour éviter la corruption
  • Contrôle citoyen des activités économiques concernant les biens communs (dont l'énergie, les réseaux de communication, l'alimentation, les transports et la banque)
  • Établissement d'un système fiscal progressif.
  • Établissement au niveau global d'un impôt sur les grandes fortunes et les transactions financières spéculatives.
  • Disparition immédiate des paradis fiscaux.
  • Contrôle citoyen des pratiques des entités bancaires
  • Convocation d'une Assemblée Constituante.

Ici à la Puerta del Sol, la lutte et les débats continuent. Personne ne pense s'arrêter là.

Vamos compañer@s! Unid@s podemos!
Vive la révolution citoyenne espagnole!

Partager cet article

Repost 0
Publié par Parti de Gauche Villeurbanne - dans Démocratie
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -