Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 06:59
Mardi 4 Octobre 2011 Danielle Simonnet, secrétaire nationale du PG
 
 

Discours de Guéant aux préfets du 29 septembre 2011 : Un racisme d’Etat bien organisé

Dans son discours aux préfets du 29 septembre, le ministre de l'Intérieur, M. Guéant a bien confirmé sa volonté de poursuivre sa politique du chiffre dans la traque aux immigrés.

La ligne à tenir en matière de politiques migratoires a été réaffirmée. Messieurs les préfets, du nerf ! Il y en a qui expulse moins que d'autres ! Attention à vos têtes, le gouvernement veut des résultats !

Il suit les tableaux des expulsions tous les mois ! Il faut tenir les objectifs. Et au nom de « la cohésion de notre pays » (!!!), il faut :

  • Réduire l'immigration légale et donc réduire le nombre de titres professionnels délivrés.
  • Réduire les changements de statuts qui permettent à un étudiant étranger d'obtenir un titre de séjour au travail
  • Réduire le nombre de personnes accueillies au titre du droit d'asile
  • Réduire le nombre de personnes hébergées au titre de l'asile
  • Réduire le nombre de ressortissants étrangers qui bénéficient au titre de leurs droits aux prestations sociales
  • Réduire le nombre de personnes accédant à la nationalité française

Et pour mieux justifier le tout, tout au long du discours, on découvre que l'étudiant étranger bien souvent veut changer « abusivement » de statut. Que nombre de demandes d'asile relèvent de demandes infondées. Que parmi les ressortissants étrangers, nombres d'entre eux fraudent aux prestations sociales. Que parmi celles et ceux qui candidatent à la nationalité française, nombre d'entre eux, même s'ils maîtrisent le français, ne respectent pas nos valeurs, la loi française et notamment l'égalité entre les hommes et les femmes.

Vous l'aurez compris. Pour motiver la chasse aux immigré,s le Ministre les présente comme des présumés coupables. En quoi cela conforte la cohésion de notre pays de s'attaquer aux droits, de stigmatiser une catégorie de la population, de la jeter à la vindicte populaire ?

Toutes les administrations doivent méticuleusement traquer l'immigré. Et tout est bien organisé : la loi Loppsi a levé l'obstacle du secret professionnel pour les échanges d'informations entre les préfectures et les organismes sociaux. Un chantier informatique va permettre l'interconnexion des bases de données des préfectures AGDREF (Application de gestion des dossiers des ressortissants étrangers) avec les bases de données de ces organismes...la RGPP l'a prévue...

Et si les citoyen-ne-s, par le biais d'associations de défense s'opposent ? Guéant conseille ses troupes : « Vous devez communiquer. Expliquer vos décisions. Ne laissez jamais les associations de défense caricaturer vos décisions, vous attaquer sans réagir. C'est important pour vous, pour vos services, pour l'action de l'Etat. »

Et bien nous on vous le dit, monsieur le Ministre. On ne voit pas comment vous caricaturer. On ne voit plus, tellement ce discours démontre le racisme d'Etat organisé. Et ce qui est important pour nous, c'est de continuer de réagir, de le dénoncer. C'est important pour la République, que vous défigurez !

Et nous ne cesserons pas de le rappeler : L'immigration n'est pas un problème. Le problème c'est votre politique dans le domaine, qui bafoue les droits et méprise les fondements de notre République : même sol, mêmes droits !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Parti de Gauche Villeurbanne - dans Droite
commenter cet article

commentaires

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -