Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 11:33

 

Villeurbanne, le 29 mars 2013

Madame la Députée,

 

Vous allez devoir vous prononcer très prochainement à l’Assemblée Nationale sur l'Accord National Interprofessionnel (ANI) dit de « sécurisation de l’emploi », signé le 11 janvier dernier par le patronat et des organisations syndicales minoritaires. Deux syndicats majeurs, CGT et FO, ont rejeté cet accord qui fait la part belle au patronat au détriment des salariés-es de notre pays.

Cet accord modifie profondément le Code du Travail. Il marque une grave régression des droits sociaux des salariés et va a contrario des objectifs fixés par la « Grande Conférence sociale » et celle de la « lutte contre la pauvreté ».

 

Elue à l’Assemblée Nationale par la mobilisation de toute la gauche en juin dernier et notamment par le monde du travail, par l’engagement de syndicalistes, nous nous permettons de vous écrire pour vous faire part de notre réflexion et vous donner les raisons qui nous poussent à vous demander de ne pas voter ce texte.

 

Le 6 mai, nous avons voté massivement pour François Hollande afin de mettre un terme à des choix politiques désastreux pour le monde du travail. La signature de l’accord et sa retranscription dans la loi représenteraient une régression de grande ampleur du droit du travail.

Ses dispositions donnent de nouvelles marges de flexibilité aux employeurs pour faciliter les licenciements, tout en augmentant la sécurité juridique de leurs actes. Un salarié n'aura pas d'autres choix que de voir baisser son salaire ou son temps de travail, que de devoir accepter une mobilité forcée sous peine de licenciement en cas de problèmes conjoncturels dans l'entreprise.

Cet accord n’a rien d’un compromis où seraient pris en compte les intérêts des salarié-e-s. Aucune de ses dispositions ne va permettre de réduire le chômage ou la précarité.

 

Le groupe Front de Gauche à l'Assemblée Nationale a fait des propositions qui conduisent notamment à la nécessité d’interdire les licenciements boursiers, d’interdire les ruptures conventionnelles du contrat de travail, de réviser les modalités du licenciement économique pour éviter les licenciements répétés, pour promouvoir des droits nouveaux pour les salariés et les libertés syndicales… Plus largement, il est urgent de stopper les politiques d'austérité pour les remplacer par une relance planifiée de l'activité, une véritable politique de création d'emplois et de ré-industrialisation.

 

Il serait à notre sens incompréhensible, voire inconcevable d’entériner cette loi, en l’état, qui porte les reculs sociaux dictés par le MEDEF. N'aggravez pas davantage par votre vote la situation des salariés et ne les démunissez pas encore un peu plus face à l'arrogance patronale et à la brutalité des licenciements.

 

Le Front de Gauche de Villeurbanne et ses partenaires vous appellent à rejeter ce texte et vous demandent de contribuer à ouvrir dans une large concertation, en lien avec les salariés et leurs syndicats, le chantier d’une vraie sécurisation de l’emploi, de mener un travail institutionnel et législatif sur cette question majeure qui est la première préoccupation de nos concitoyens.

 

Pour discuter de manière plus approfondie, nous vous convions à une SOIREE-DEBAT le MARDI 2 AVRIL à 19h :

ASSEMBLEE CITOYENNE SUR « LA SECURISATION DE L’EMPLOI »

La sécurité du capital repose sur l’insécurité du travail !

« Sécuriser l’emploi : nous on peut ! »

Palais du travail, 9 place Lazare-Goujon, VILLEURBANNE

En présence d’intervenant-e-s syndicalistes de la CGT, Solidaires et FO

 

Nous sommes également disposés à venir vous rencontrer lors d'un prochain rendez-vous que vous voudrez bien nous accorder à votre convenance.

 

En espérant être entendus et voir se lever à l’Assemblée une majorité à gauche refusant les diktats du MEDEF, veuillez recevoir Madame la Députée nos respectueuses salutations.

 

Pour le Front de Gauche de Villeurbanne et ses partenaires,

Olivier Gluck

Partager cet article

Repost 0
Publié par Parti de Gauche Villeurbanne - dans Villeurbanne, Lyon
commenter cet article

commentaires

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -