Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 07:19

DANS LE QUOTIDIEN "LE MONDE", un article de notre copine Clémentine Autain :

Clementine_autain

La France et la droitisation du débat politique :

La gauche doit retrouver enfin le tranchant des idées  

D'Eric Zemmour à Marine Le Pen, de Claude Guéant à Robert Ménard, le fond de l'air est à un "politiquement incorrect" raciste et conservateur. Le repli sur soi et l'envie de revenir au monde d'avant prospèrent à la mesure de l'invisibilité du monde d'après. La xénophobie, le sexisme, le culte du chef, les normes d'antan, le cocorico gaulois tranchent et rassurent là où la globalisation et le chamallow de la pensée dominante bouchent l'horizon. Dans tous les domaines, c'est la contrainte qui donne le la : les retraites, les services publics ou les salaires, une seule solution s'impose, celle du moins-disant social, tant nous sommes enfermés dans la doxa néolibérale et le carcan des traités européens. L'amélioration des conditions de vie du plus grand nombre n'apparaît plus comme une perspective tangible. La réaction gagne du terrain à la faveur du recul de l'espérance en un autre monde plus juste.

Les options différentes pour faire société n'apparaissent plus clairement. L'atonie de la conflictualité politique, avec un clivage droite/gauche qui a perdu de sa force, ouvre le champ aux formes de rupture autoritaires et conservatrices. La "peopolisation" et le "jeu des petites phrases" ne représentent que la face émergée d'un phénomène de dépolitisation de l'espace politique, qu'animent les responsables de parti, les grands médias et les intellectuels les plus influents. Cette dépolitisation n'est pas celle d'un peuple abruti qui ne s'intéresserait plus à notre devenir commun.

Son origine réside dans l'atonie des idéaux. La chute du Mur et la panne de la social-démocratie sont passées par là. Le vocabulaire rassurant pour les plus diplômés - République, justice, égalité, solidarité - a perdu de sa vitalité parmi les catégories populaires ou les jeunes. La polémique a gagné du terrain sur les débats fondamentaux pour l'avenir individuel et collectif. Les élites semblent bien plus disertes sur le niqab ou le dernier sondage pour 2012 que sur le bien-fondé de la guerre engagée par la France sur trois fronts ou sur les moyens de combattre la précarité de masse.

Au lieu de prendre la mine de vierges effarouchées devant chaque outrance des néoréactionnaires, ne vaut-il pas mieux affronter le contenu de leurs propositions, cohérentes et en bonne partie appliquées par la droite au pouvoir, alliant autoritarisme et libéralisme économique ? Surtout, c'est dans la capacité à gauche à redonner du mordant et du crédit à l'idéal émancipateur, alliant liberté et démocratie véritables avec une sécurisation sociale et une consolidation des biens communs contre la loi du profit, que réside la meilleure contre-offensive, la plus utile, la plus durable.

La peur des idées d'extrême droite ne doit pas fonctionner comme un aspirateur en faveur de la pensée molle et lénifiante. Face à la montée en puissance d'une droite dure, la constitution d'un front pseudo-républicain, polarisé au centre, ressassant des mots creux et décidé à ne rien changer, n'est pas la solution. L'Italie a montré l'impasse : la gauche rassemblée autour de Romano Prodi a gagné une fois en cristallisant le mécontentement contre Silvio Berlusconi. Mais son incapacité à enclencher une dynamique de transformation sociale et écologique, à apporter des solutions aux catégories populaires, a débouché sur le gouvernement Berlusconi 2, une droite plus décomplexée et alliée à l'extrême droite. Prendre nos responsabilités face à la montée des réactionnaires libéraux et xénophobes, c'est s'atteler à reconstruire une gauche qui sache donner du tranchant et de la modernité aux valeurs révolutionnaires de liberté et d'égalité, dont l'articulation est une équation à inventer pour le monde de demain.

 

Clémentine Autain, directrice du mensuel "Regards"

Article paru dans l'édition du 30.04.11

Partager cet article

Repost 0
Publié par Parti de Gauche Villeurbanne - dans Front de Gauche
commenter cet article

commentaires

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -