Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 22:50

COMMUNIQUE DE JEAN-LUC MELENCHON - Jeudi 6 octobre :

Manifestantes blessées à Lyon : la liberté de manifester en danger

Je tiens à exprimer ma vive inquiétude face aux graves blessures d'employées d'une clinique mutualiste suite à un mouvement de panique déclenché par la répression d'une manifestation de salariés du secteur sanitaire et social à Lyon.
Je désapprouve totalement l'usage qui est ainsi fait de la force publique contre une manifestation syndicale.
Je demande que la justice soit immédiatement saisie pour enquêter sur ce drame.
Le climat de répression des mobilisations sociales qui se développe doit cesser. Sans cela, ce sont le droit syndical et la liberté de manifestation qui sont menacées dans notre pays.

  

Une manifestante a chuté de 3 mètres

Cité internationale : une femme entre la vie et la mort

Grièvement blessée à la colonne vertébrale, une femme âgée d’une quarantaine d’années a dû être transportée à l’Hôpital neurologique (Lyon Est). Jeudi matin, elle participait à une manifestation, lorsqu’une grille installée au sol a cédé (photo), l’entrainant dans une chute de 3 mètres. Jeudi soir, elle était entre la vie et la mort. Les syndicats dénoncent une intervention démesurée de la police. La préfecture dément.

Jeudi matin, environ 1500 personnes s’étaient rassemblées, à l’appel des syndicats, devant le Centre des congrès de la Cité Internationale pour protester contre « la casse des conventions collectives du secteur médico-social ». En même temps se tenait à l’intérieur du bâtiment, l’assemblée de la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne (FEHAP).

Pour dégager les entrées du Centre des congrès, la police a fait à plusieurs reprises usage de grenades lacrymogènes. C’est alors que 3 manifestantes, salariées de la Clinique mutualiste de Saint-Étienne ont marché sur une grille au sol, en face de la brasserie de la Cité Internationale. Celle-ci, visiblement mal fixée, recouvrait les locaux techniques du Centre des congrès. Les trois manifestantes ont alors basculé dans la fosse, faisant une chute de 3 mètres.

Selon les informations du Progrès, l’une d’elles, âgée de 27 ans, s’en est sortie avec quelques contusions, tandis que ses deux collègues ont été grièvement blessées. L’une, touchée à la colonne vertébrale a dû être transportée à l’Hôpital neurologique. Jeudi soir, ses jours étaient en danger.

Photo : © Michael Augustin

Partager cet article

Repost 0
Publié par Parti de Gauche Villeurbanne - dans Luttes
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -