Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 23:20

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour "Le Point", Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont à portée de tir du candidat de La France insoumise et de son rival LR.

Par Le Point.fr

 

​​

Jean-Luc Mélenchon compte désormais 0,5 point d'écart avec François Fillon. © AFP/ BERTRAND GUAY

 

Mélenchon Fillon ce n’est plus un duel, c'est une partie de bridge à quatre joueurs. À 15 jours du premier tour, Jean-Luc Mélenchon continue sa « remontada » et joue désormais à armes égales avec François Fillon.

Les deux hommes grignotent l'avance de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron, qui n'ont plus rien d'intouchable favori, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Point. À la question « Si le premier tour de l'élection présidentielle de 2017 avait lieu dimanche prochain, pour lequel des candidats suivants y aurait-il le plus de chances que vous votiez ? », Emmanuel Macron obtient 23,5 % (- 2,5 points par rapport au sondage du 31 mars) et Marine Le Pen 23 % (- 2).

À leurs trousses, François Fillon respire avec 18,5 % (+1,5), mais doit désormais lutter avec Jean-Luc Mélenchon, qui récolte, lui, 18 % (+ 2). Loin derrière, Benoît Hamon continue sa dégringolade et se rapproche dangereusement du niveau des « petits » candidats.

 

« À eux seuls, les quatre premiers totalisent 83 % des intentions de vote et ne laissent que des miettes (17 %) aux sept autres candidats », dont celui du Parti socialiste qui chute à 9 %, observe Gaël Sliman, le président d'Odoxa.

 

De quoi confirmer, une énième fois, le caractère absolument incertain et inédit de l'élection présidentielle. Du jamais-vu sous la Ve République à deux semaines du premier tour. Si le candidat d'En marche ! et sa rivale du Front national figurent toujours en tête, leur baisse brutale - en 7 jours - les met à portée de tir de François Fillon et Jean-Luc Mélenchon.

D'un point de vue statistique, l'écart (0,5 point) entre l'ancien Premier ministre et le leader de La France insoumise équivaut au zéro absolu. « Et même si l'élection avait lieu aujourd'hui, [ces deux-là] auraient une petite chance d'être devant les deux premiers », la marge d'erreur statistique étant d'environ 3 points, analyse le sondeur.

Mélenchon, champion du Web

La remontée fantastique de Jean-Luc Mélenchon est une très mauvaise nouvelle pour Emmanuel Macron, qui ne dispose pas d'un socle solide de partisans : c'est parmi les électeurs de gauche que figurent le plus grand nombre d'indécis : entre 27 et 30 % des électeurs potentiels de Mélenchon, d'Hamon et de Macron disent pouvoir encore changer d'avis. Chez les électeurs de François Fillon et de Marine Le Pen, la part des indécis oscille entre 14 et 15 %.

Au second tour, l'horizon s'éclaircit néanmoins pour Emmanuel Macron, qui, avec 61 % d'intentions de vote (+ 2 points par rapport au sondage précédent), devance largement les 39 % de Marine Le Pen (- 2 points). L'ancien ministre de l'Économie profite notamment d'un excellent report de voix, tous électorats confondus.

Même celui de Fillon voterait pour le candidat d'En marche ! plutôt qu'en faveur de la frontiste (42 % contre 35 %).

 

Odoxa-Dentsu Consulting confirme la dynamique de Jean-Luc Mélenchon dans son analyse des réseaux sociaux. Le site du candidat de La France insoumise est le plus consulté. L'eurodéputé est le numéro 1 sur YouTube avec 263 370 abonnés et 926 240 commentaires sur la dernière semaine.

 

LIRE aussi Jean-Luc Mélenchon, le youtubeur au bouton d'argent

Il est le candidat le plus relayé sur Twitter avec 78 220 retweets et ses messages sont plus « aimés ». Une progression 2.0 constante depuis des semaines, notamment lors des deux débats, qui confirme la position de Jean-Luc Mélenchon en tant que « champion » du Web.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par le point - dans présidentielle 2017

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -