Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 10:47

Il a 34 ans. Elle en a 31. Laurent Legendre et Céline Fratczak sont jeunes. Jeunes comme beaucoup de ceux qui ont récemment exprimé leur adhésion aux valeurs et au programme du mouvement La France insoumise (FI), qui soutient la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle, et entend présenter des candidats aux législatives partout en France.

 

Internet et groupes d’appui

 

Pour les législatives, FI a lancé un appel à candidatures par le biais d’Internet. Mais le mouvement est aussi ancré localement grâce à des groupes d’appui, spontanément constitués par des militants.

 

Sur Villeurbanne, ils sont quatre, qui rassembleraient quelques 80 personnes.

 

Apres des échanges entre échelons national et local, Laurent Legendre, issu du Parti de gauche, et Céline Fratczak, nouvelle en politique, ont été désignés.

 

Priorité à la VIe République.

 

Tous deux refusent l’idée d’une candidature de témoignage.

 

« Nous sommes prêts à gouverner », affirme Laurent Legendre. Partage des richesses, plan de relance économique (avec forte hausse du Smic), écologie, etc. : ils souscrivent à L’avenir en commun, le programme de Jean-Luc Mélenchon. « La VIe République, c’est le point clef. […]

 

Nous proposons aux citoyens français – le Peuple – de reprendre en main l’organisation des pouvoirs en France

souligne le candidat villeurbannais.

 

Il s’agirait de prendre deux ans pour réécrire la Constitution en y intégrant des attentes liées à l’évolution de la société française.

 

Une assemblée constituante, composée de personnes tirées au sort et d’élus, établirait le nouveau texte fondateur.

 

Des droits nouveaux

 

En matière de droits et de changements, Laurent Legendre, issu du Parti de gauche, et Céline Fratczak ne manquent pas d’idées. « C’est la règle verte dans la Constitution. Nous devons organiser la production pour qu’elle respecte l’écosystème qui permet la vie humaine », avance le premier, quand sa suppléante évoque

notamment une constitutionnalisation du droit à l’avortement ou la neutralité du Net.

 

Droit à disposer de son corps, de voter à 16 ans, prise en compte du vote blanc, etc. : autant de sujets de débat, qui ont vocation à répondre à une question : « Comment peut on vivre ensemble en France ? »

 

La division à gauche ?

 

La France insoumise plante-telle un couteau dans le dos du Parti communiste, qui soutient Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, en présentant des candidats aux législatives face aux candidats communistes ?

 

« Absolument pas. La démarche de la France insoumise était ouverte. N’importe qui pouvait entrer dans le processus », répond Laurent Legendre. « Si le Parti communiste avait rejoint le processus et soutenu la France insoumise, Mathieu Soares (candidat du PC à Villeurbanne, NDLR) aurait peut-être été le candidat de la France insoumise », poursuit-il, avant de regretter : « Ces discussions-là n’ont pas eu lieu. »

 

 

 

Yannick Ponnet

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Parti de Gauche Villeurbanne
commenter cet article

commentaires

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -