Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 11:18

Nous publions ci-dessous la réponse à Mme Pascale CROZON, Députée de la 6ème circonscription du Rhône, à notre lettre ouverte

 

Monsieur,

Au nom du Parti de Gauche de Villeurbanne, vous avez souhaité m'interpeller sur la position qui sera la mienne au moment de voter la confiance au gouvernement conduit par Manuel Valls, que vous liez aux politiques d'austérité en Europe et aux régressions des droits des femmes, symbolisées par le projet de loi espagnol contre le libre droit à l'avortement.

Si je partage votre sentiment d'une extrême fragilité des acquis en matière d’égalité entre les femmes et les hommes et leur sensibilité particulière aux périodes de crise et aux compressions budgétaires, le lien que vous établissez entre les politiques locales, nationales et européennes en la matière me semble devoir être très largement nuancé.

Au niveau local, vous évoquez les difficultés d'accès aux droits sexuels et reproductifs sur l'ensemble du territoire. De fait, comme je l'ai rappelé à de nombreuses reprises, les politiques de restructurations hospitalières engagées par la droite depuis une dizaine d'années ont eu pour effet de restreindre considérablement le nombre de centres d'orthogénies, tandis que le développement de l'IVG médicamenteuse était considérée comme une alternative et non plus la garantie d'une liberté de choix de la méthode, pourtant affirmée par la loi Aubry de 2001.

A Lyon, alors que le projet initial de fermeture du centre d'orthogénie de l'Hôtel-Dieu prévoyait un transfert vers le service d'obstétrique d'HFME, je me suis engagée auprès des personnels et ait interpellé le Président des HCL pour qu'un centre d'orthogénie autonome soit maintenu au cœur de l'agglomération, ce qui a finalement été obtenu à HEH. De la même façon, j'ai soutenu les médecins et sage-femmes de la Clinique du Tonkin pour obtenir que la maternité soit maintenue sur le site jusqu'au transfert prévu à la Mutualité. Alors que le maire de Villeurbanne a annoncé la création d'une délégation d'adjoint à l'égalité entre les femmes et les hommes, j'entends travailler avec cet-te adjoint-e pour engager une démarche partenariale auprès du Planning Familial de Villeurbanne que je soutiens financièrement dans le cadre de ma réserve parlementaire, et obtenir des garanties quant à l'accès à l'IVG au sein du futur Médipôle de Lyon-Villeurbanne.

Au niveau européen, votre analyse strictement budgétaire me semble très largement sous-estimer le poids des lobbies notamment religieux à l’œuvre pour interdire la consolidation des Droits des femmes et permettre des régressions telles que nous le constatons aujourd'hui en Espagne. A mes yeux, l'enjeu principal est aujourd'hui de sortir les droits sexuels et reproductifs du cadre des politiques sanitaires relevant de la seule compétence des Etats, pour leur accorder un caractère supranational. Représentant l'Assemblée nationale au sein de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, j'y suis intervenu en janvier dernier pour affirmer que ces droits relevaient du principe d'égalité, du droit à la vie privée et de la liberté de conscience, et devaient donc à ces titres voir leur dimension conventionnelle inscrite dans la CEDH. La reconnaissance d'un droit opposable au niveau européen me paraît en effet la meilleure protection contre les aléas politiques et budgétaires, et devoir conduire à l'inscription des droits sexuels et reproductifs parmi les politiques d'égalité relevant de l'Union Européenne.

Au niveau national, enfin, je veux rappeler l'engagement constant du gouvernement de Jean-Marc Ayrault pour faire progresser l'égalité entre les femmes et les hommes. Chaque ministère s'est engagé sur une feuille de route précise ayant conduit à la présentation, pour la première fois dans notre histoire législative, d'une loi-cadre abordant transversalement les différentes dimensions de cette inégalité. Le non respect des lois sur l'égalité professionnelle a conduit, pour la première fois également, à ce que les entreprises fautives soient enfin sanctionnées. En matière de droits sexuels et reproductifs, nous avons voté la gratuité de la contraception pour les mineures, tandis que le remboursement à 100% de l'IVG et la revalorisation de cet acte doit inciter les cliniques privées et mutualistes à en pratiquer davantage qu'elles ne le font aujourd'hui.

Alors que Manuel Valls a confirmé Najat Vallaud-Belkacem dans ses fonctions de Ministre des Droits des Femmes, vous me permettrez de ne pas lui faire de procès d'intention quant à sa volonté de poursuivre dans cette voie.

Comme vous avez toutefois pu le noter, j'ai signé avec plusieurs de mes collègues un appel à un nouveau « contrat de majorité ». A plusieurs reprises, concernant notamment la « demi-part des veuves », le niveau des petites retraites ou l'âge de départ sans décote, j'ai pu exprimer mon sentiment que les aspirations sociales portées par la majorité parlementaire avaient été insuffisamment entendues et prises en compte par le gouvernement. Voila pourquoi j'attends aujourd'hui du Premier Ministre qu'il s'engage clairement pour une nouvelle méthode de travail au sein de la majorité, et prenne la mesure des attentes exprimées par nos concitoyens en matière notamment de pouvoir d'achat.

En tout état de cause, je ne peux imaginer mêler ma voix à la droite et voter « contre » la confiance. L'enjeu est bien à mes yeux de rassembler la majorité autour d'un rééquilibrage de ses orientations, et non de rejoindre l'opposition. Je ne crois pas que l'égalité entre les femmes et les hommes puisse passer par une dissolution qui ramènerait aux responsabilités un parti qui vient de proposer le déremboursement de l'IVG et de rejeter le rapport Estrela au Parlement européen.

En vous remerciant de votre vigilance et espérant avoir répondu à vos interrogations, je vous prie de croire, Monsieur, à mes sincères salutations,

 

Pascale CROZON

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Parti de Gauche Villeurbanne
commenter cet article

commentaires

Recherche

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -